« Début des travaux de la commission d'enquête sur les mécanismes de spéculation | Accueil | Tribune dans Le Monde sur la prévention de la délinquance »

Commentaires

Monsieur,

J'ai bien pris connaissance de vos contributions sur mon blog et je vous en remercie.

Vous me demandez de ne pas voter le projet de loi portant réforme des retraites que vous considérez « injuste et satanique ».

Je comprends les inquiétudes provoquées par cette réforme. Cependant, il faut avoir à l’esprit que si nous n’agissons pas dans le sens du bien commun, notre système de retraite par répartition s'effondrera. S’il est difficile de demander un effort aux Français, alors même que nous traversons une crise d’une ampleur sans précédent, il est toutefois de notre responsabilité d'intervenir et de mettre en oeuvre cette réforme.

L’Assemblée nationale a, la semaine dernière, débuté l'examen de ce projet de loi. Notre objectif n'est pas de « faire du mal au peuple », comme vous me l'indiquez, mais de substituer à une vision de court terme une vision de long terme nous permettant de préserver notre système de retraite par répartition. Si nous n'avions en tête que les législatives de 2012, comme vous semblez le penser, il serait bien plus confortable de repousser à une date ultérieure la mise en oeuvre de la réforme, comme cela a été le cas à de trop nombreuses reprises dans le passé. Il n'est aujourd'hui plus temps de reculer. Nous risquerions alors de ne plus pouvoir assurer les retraites des générations futures.

Vous évoquez enfin la retraite des députés et sénateurs. Il est bien évident que les parlementaires ne se soustrairont pas à la réforme.

Cette réforme, qui n'a pas encore pris sa configuration définitive, sera votée par le Parlement et permettra d'éviter à notre système de retraite un désastre annoncé. À titre personnel, je voterai ce texte, non pour des raisons politiques ou électorales, mais bien parce qu’il en va de ma responsabilité de député de la Nation, soucieux de l’intérêt général.

Sébastien HUYGHE
Député du Nord


Monsieur le député bonjour.Dans un post que je vous est adressé la semaine passée,j'ai voulu modestement vous dire ce qui attendrait les députés UMP et autres qui seraient tenté de voter cette satanique loi des retraites.Je fais avec des centaines de collégues syndicalistes un travail de "lobbying" auprés des parlementaires afin de vous prévenir que vous aurait des comptes à votre électorat le jour venu.Rien ne vous sera pardonné.De surcroit la journée du 7 septembre sera un ouragan qui risque de vous emporter avec (parlementaires).On ne vous à pas élu (dont moi)pour que vous faites tant de mal au peuple.Avec un président de la république qui s'est trompé sur tout et qui continue à privilégier l'argent et les actionnaires au lieu de s'occuper du petit peuple comme nous.Attention j'aurai prévenu.Dans l'attente d'une réponse pas comme la 1ére fois je vous transmets mon respect républicain.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.